» Nos compétences de A à Z » Environnement » Le point de captage de La Bourdasse (Noé)
 


Le point de captage de La Bourdasse (Noé)

 

Le captage de La Bourdasse a été classé captage prioritaire dans le cadre du Grenelle de l’environnement, en raison de l’aspect stratégique de cette ressource. Elle dessert près de 3 000 habitants, et a connu par le passé de fortes teneurs en nitrates (dans les années 80). Si aujourd’hui la qualité de l’eau distribuée s’est nettement améliorée, en partie grâce à la dilution de l’eau de nappe avec de l’eau de Garonne (depuis 1985), la ressource reste à protéger de façon préventive.

Le territoire autour du captage est situé à l’intersection des villages de Noé, Longages et Capens, impliquant de ce fait une pression urbaine sur les terres agricoles.

L’aire d’alimentation du captage est à dominante grandes cultures : maïs (36 %), blé (22 %), orge (13 %), colza (4 %) tournesol (4 %) et pois (9 %) (campagne 2010-2011). Quelques parcelles sont également implantées en vignes (8%). La SAU totale s’élève à 150 ha.

Le diagnostic agro-environnemental fait ressortir plusieurs constats :
  les rotations sont relativement courtes (monoculture de maïs, ou sur 2 ans),
  les cultures principales (maïs et blé) sont irriguées, or le territoire est situé dans l’UG 5, unité de gestion déficitaire,
  l’inter-rang en vigne n’est pas enherbé,
  les quantités d’azote apportées sont légèrement en deçà des besoins de la plante pour le maïs, mais largement supérieurs aux besoins pour le blé, l’orge et le colza,
  les bilans azotés sont excédentaires sur l’ensemble des cultures, excepté sur le tournesol,
  les traitements phytosanitaires sont dans l’ensemble systématiques,
  les IFT observés en grandes cultures sont inférieurs aux IFT de références, sauf pour 2 IFT herbicides sur maïs grain et blé dur,
  l’IFT hors herbicide en vigne est important.

L’enjeu est donc multiple :
  enherber les vignes afin de limiter les fuites de produits phytosanitaires dans le milieu,
  introduire une légumineuse dans les rotations pour les allonger, diminuer les quantités d’azote apportées et limiter l’irrigation,
  introduire des cultures ne nécessitant pas de traitements phytosanitaires de synthèse.

Plusieurs mesures agro-environnementales sont proposées sur le territoire (détail en cliquant sur la MAET) :

- Les MAET sur le territoire du point de captage de la Bourdasse
- Notice de la mesure légumineuses
- Notice de la mesure zéro phyto
- Notice de la mesure conversion à l’agriculture biologique
- Notice de la mesure maintien de l’agriculture biologique
- Notice de la mesure enherbement sous vigne

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Contact Presse     |    Se connecter